dimanche 21 septembre 2014

[MOOD] Le paradoxe du poil


Illustration de Carola Joseffa
Aujourd'hui, je vais vous parler d'un sujet qui me tient beaucoup à cœur (peut-être même trop ?) tout simplement car je suis, comme beaucoup de filles, on-ne-peut-plus concernée.

Depuis que je suis moi-même blogueuse, je me promène régulièrement sur la toile et par conséquent je tombe souvent sur des articles traitant de notre ami/ennemi : LE POIL.
Les avis sont très divergents, on rencontre des pro-poils, et forcément des anti-poils. Mais alors où se positionner sachant que je m'intéresse de près au naturel ?



Voilà tout le paradoxe.

Je suis entièrement d'accord avec l'idée que le poil soit naturel, on ne peut en aucun cas le nier ! Si nous en avons ce n'est pas uniquement pour nous emm*rder. Ils ont une utilité, ils sont là pour nous protéger ... Oui je vous la fais courte, la fonction du poil n'étant pas le thème principal du billet !
Après avoir lu ce genre d'article, je me dis : "Allez, on laisse tout ça pousser, c'est pour mon bien, et le regard des autres je m'en fou !"
Oui mais voilà, même si je m'en fiche du regard des autres (ce qui dépend d'ailleurs des occasions), il reste mon regard, et quand je vois mes gambettes joliment poilues je ne peux m'empêcher de les détester.

Et oui, je me sens mieux sans poil. Je me sens plus belle, plus sûre de moi. Je sais bien que l'idée de la femme idéale étant une femme sans poil vient de la société dans laquelle nous vivons, je sais également qu'une femme non-épilée n'est pas moins femme qu'une femme épilée. Mais je n'y peux rien, je me préfère sans poil. Oui madame.


Et vient alors le problème du poil incarné...

L'épilation engendre chez moi des poils incarnés, bien visibles mais souvent inaccessibles, avec en prime de magnifiques boutons/micro-quistes, et de plus en plus de cicatrices car je l'avoue, je suis une acharnée du poil incarné. Ça c'est du glamour ! Mais qu'importe, je ne suis pas là pour parler paillettes.

La solution serait alors de laisser tout pousser, car c'est en arrachant le bulbe que je crée ces satanés poils incarnés. Pourquoi ne pas essayer cet hiver ?! Un petit coup de débroussailleuse rasoir de temps en temps (électrique pour ne pas avoir de coupures évidemment), et au printemps prochain je pourrai dévoiler des jambes parfaites ! Zéro bouton, zéro bobo, zéro poil incarné ! Enfin j'espère ...


Et l'épilateur à lumière pulsée ?

Alors oui, j'y pense. Je suis d'ailleurs tombée il y a peu de temps sur un article super intéressant du blog La Boite à Malice : Première fois avec l’épilateur Lumea Comfort Philips. Ça m'a vraiment donné envie de me lancer, surtout qu'il semblerait que j'ai le type de peau et de poil adapté ! Mais ce qui me freine, c'est le prix : 250€ quand même !
Alors j'attends. J'attends de voir si ça vaut vraiment le coup, si c'est aussi efficace que je l'imagine et que je l'espère, si le prix baisse ... On a le droit de rêver, non ?


Et vous, quel est votre avis sur ce vaste sujet qu'est le poil ? 
Comment cohabitez-vous avec les vôtres ? Dites-moi tout ! ;-) 

18 commentaires :

  1. Salut, moi et mes poils cohabitons fort bien !
    Voici mon témoignage http://marieturenne.wordpress.com/2014/08/13/un-point-sur-la-pilosite-feminine/

    Merci pour ton article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton témoignage !
      J'ai lu attentivement ton article et je suis complètement d'accord avec chacun des points que tu abordes. Tu m'as même donné envie de lire le livre de Stéphane Rose ! J'espère arriver à une aussi belle cohabitation, il me faut juste un peu de courage pour sortir de toutes ces idées reçues et des complexes inutiles, mais la volonté est bien là ! Merci encore, et à bientôt :)

      Supprimer
  2. J'ai lu attentivement ton billet car je m'étonne chaque jour de l'ampleur du phénomène (j'parle pas de la pousse de poils, mais du débat engendré haha) ! Je ne suis ni pour ni contre (la fille qui s'mouille pas) mais bel et bien sans poils. J'peux pas laisser pousser. Le côté j'ai les poils qui se frottent quand je croise les jambes me ..rrrrrrrr. Tu sais tout ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je m'en étonne car au final, il ne devrait pas y en avoir ! De mon point de vue, chacun est libre de faire ce qu'il veut, je n'irai jamais juger une fana de l'épilation. Malheureusement ce n'est pas l'avis de tout le monde, c'est pour cela que ce genre de billets est utile, afin de changer les mentalités (même si on est pas au bout de nos peines !). Je ne cherche pas à me justifier à travers cet article, juste à donner mon opinion et peut être aider certaines personnes qui tomberont par hasard dessus et qu'elle puisse se dire : "Cool je ne suis pas la seule dans ce cas !". Car on ne peut l'ignorer, c'est un "phénomène" minoritaire.
      Je te comprends complètement par rapport aux "poils qui se frottent", c'est assez désagréable pour moi aussi, mais avec le temps je pense que les miens vont devenir plus doux, et ça sera moins désagréable ! Après mon but n'est pas de ne plus jamais m'épiler, mais de réduire la fréquence, en tout cas cet hiver, pour réduire les poils incarnés et autres problèmes ... Je verrais bien ce que ça donne !
      Merci pour ton témoignage. Et au passage, j'aime beaucoup ton blog ! J'adore le ton décalé que tu emploies :) A bientôt ! Bisous bisous

      Supprimer
  3. Drôle ce billet ! Même soucis et interrogations ! Au printemps dernier j'ai décidé de ressortir l'épilateur électrique qui s'utilise sous la douche et avant en me faisant un petit gommage et ho miracle aucune mauvaises réactions ! Du coup avec cette méthode l'avantage est qu'en automne/hiver la repousse est moindre. Bon c'est douloureux alors c'est seulement pour les demis jambes mais ca vaut le coup ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis à l'épilateur, par contre j'ai jamais essayé sous la douche ! C'est vrai que les poils "s'essoufflent" au bout d'un moment, je l'ai surtout remarqué pour les jambes. Mais alors les aisselles c'est une autres histoire ! Ultra-douloureux, et ils sont toujours aussi nombreux ... ^^ Merci pour ton témoignage, bisous bisous !! :-)

      Supprimer
  4. Alors là je te comprends tout à fait ! Je me sens aussi concernée par la question du poil, personnellement, je suis de celles qui laisse fructifier le poil gambettien assez facilement, je suis plutôt détente sur l'épilateur. Alors OK, je suis blonde, donc mes poils se voient vraiment peu (juste à 45°, comme ça, tête incliné, avec la lumière venant de la gauche). Mais y'a pas à dire, je me sens plus sexy quand aisselles, mollets et maillots sont maîtrisés ...
    Alors j'ai décidé d'adopter un point de vue plutôt relax : je pars du postulat que le poil c'est pas sale, ou dégeu, ou immonde, ou négligé, non le poil c'est naturel. On naît tous et toutes avec, après, chacun est libre de le traiter comme il veut, et je ne juge pas les férues de l'épilation, en retour j'aimerais juste ne pas avoir à gérer des regards écoeurés à la vue de mes 2 mm de longueur sous les aisselles, parce que oui, ben parfois, j'oublie, parfois j'ai la flemme. Mon poil (même si ce commentaire semble prôner le contraire aha), c'est pas ma vie, et j'ai des trucs bien plus intéressants à faire que passer 1h dans la baignoire à m'épiler le mollet :)

    Je découvre ton blog et ma foi, je suis déjà sous le charme :D

    bisettes ♥ - lesfleurswordcrush

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anais ♥ Je me retrouve complètement dans ton commentaire ! Les poils ne doivent pas devenir une obsession, ils ne doivent pas nous empêcher de vivre ! Les regards écœurés ça arrive, mais de toutes façon c'est pour tout et n'importe quoi : poils qui dépassent, cicatrice trop visible, bouton trop gros et trop rouge ...! On est comme on naît, et ainsi va la vie :-)
      Merci pour ton commentaire, à bientôt j'espère ! Bisous bisous ♥

      Supprimer
  5. Pas con cet article, pas con du tout même!
    Mon rapport avec les poils, quel est il du coup...Bah perso, je déteste ça, je sais que c'est fait pour nous protéger, mais je trouve ça moche, ça me piquotte partout, ça me gène au quotidien si je les laisse pousser trop longtemps :/
    Quand l'homme n'est pas là, je fais des tests perso, je laisse pousser mes poils jusqu'à ce qu'il revienne, parfois ça dure 15 jours...Mais pendant 15j, je suis mal à l'aise quand je marche (pour le maillot), je suis gênée de mettre des jupes etc...
    Du coup définitivement, les poils c'est pas pour moi ><

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, notre rapport avec le poil est différent pour chacune d'entre nous ! Après s'épiler ou ne pas s'épiler ... Ce n'est pas la question fondamentale ! Il faut simplement trouver ce qu'il nous convient (et faire des tests comme tu fais est une bonne idée !), trouver son rythme, et surtout être à l'aise dans sa peau et sa tête :-) Merci beaucoup pour ton témoignage, et à bientôt !

      Supprimer
  6. 250 EUROS !! C'est très cher mais si ça vaut le coup et que ça marche c'est surement rentable sur le long terme =/. Je pense que ça peut être intéressant, c'est un bon produit et puis on a toujours des problèmes de poils donc pourquoi pas le demander pour Noël ?! Bon c'est pas très glamour comme cadeau je l'avoue lol !
    Sinon, j'ai pris de l'huile de fourmi pour ralentir la pousse du poil mais je n'ai pas encore essayer parce que je ne fais que de me raser, et avec le rasoir ça sert à rien... Il faut appliquer l'huile de fourmi après avoir enlever la bulbe du poil !
    J'en ferais un article après avoir essayé !!
    Bisouu ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai pensé comme cadeau de noël, mais bon bof, et puis j'ai d'autres idées qui me bottent plus qu'un épilateur ! ^^ J'entends pas mal parlé de l'huile de fourmis, j'ai hâte de lire ton avis ! Personnellement j'ai essayé l'huile de souchet, je ne suis que moyennement convaincue ... A bientôt, bisous bisous !! :)

      Supprimer
  7. moi j'ai testé la lumière pulsée via groupon, une cinquantaine d'euros pour une zone, seance de 5 ou illimités selon les offres. je te conseille de checker ce bon plan pour te faire une idée, franchement moi je suis conquise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de jeter un coup d’œil au site Groupon, c'est super cool ! Je ne connaissais pas du tout ... Merci pour ce bon plan ! :)

      Supprimer
  8. Bof, franchement, chacun/chacune gère ses poils comme il/elle l'entend.... Personnellement, les poils ce n'est pas mon truc, mais ça ne m'obsède pas non plus, j'ai même des périodes de jachère. ;)
    J'utilise un épilateur électrique depuis environ 25 ans pour les demi-jambes, donc les poils à cet endroit-là sont clairsemés désormais et je ne sors plus cet engin qu'une fois par mois, et encore, donc ce n'est pas contraignant. Pour les aisselles, petit coup de rasoir vite fait et on en parle plus. Quant au maillot, j'ai opté pour le ticket de métro, à la lumière pulsée chez l'esthéticienne, parce que j'en avais marre de souffrir tous les mois chez l'esthéticienne en question avec l'épilation à la cire.
    Bref, je vis ma vie avec ou sans poil, le plus souvent sans parce que je n'aime pas ça, et c'est tout.
    J'ai bien conscience que le poil c'est naturel et que je suis victime d'un conditionnement de la société, mais honnêtement, si je n'ai pas envie de surmonter ce conditionnement, hein ? c'est mon droit de ne pas aimer les poils, non ? comme c'est le vôtre de les aimer ou pas et de vous épiler ou pas.
    Bref, ce que je voulais dire, Delphine, et vous toutes, vous l'aurez compris : faites comme bon vous semble. Vous êtes toutes belles, avec ou sans poil, ne laissez personne vous dire le contraire !
    Delphine, tu es jolie comme un cœur et merci pour tes recettes, qui sont super.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends totalement quand tu dis que tu n'aimes pas les poils, c'est mon cas aussi ! Cependant, j'ai eu ce questionnement dernièrement (c'est d'ailleurs ce qui m'a conduit à écrire ce billet) : Est ce moi qui n'aime pas mes poils ou est ce que ce sont les autres qui ne les aiment pas ? Ça soulève pas mal de questions ... Et donc moi aussi je me préfère sans poils. Mais quand je revois tout le "boulot" que ça m'a demandé pour arriver à des poils clairsemés (ma pilosité est bien développée et en plus je suis brune), je me dis que toutes les jeunes femmes devraient se la poser avant de partir en guerre, de souffrir, d'avoir des boutons, des cicatrices, tout ça parce qu'on nous rabâche qu'une vraie femme est une femme sans poil !
      Donc oui, nous sommes toutes belles, nous sommes toutes femmes, poilues ou non ça ne regarde que nous !
      Merci pour ton témoignage, et pour tes compliments ♥
      A bientôt :)

      Supprimer
  9. J'arrive plusieurs mois plus tard ... ^^ J'ai testé l'épilation à la lumière pulsée, 10 séances pour le maillot (et les aisselles, parce que c'était une pomo :P). Je l'ai fait car j'avais trop de poils incarnés quelque soit le mode d'épilation, ça fait 10 ans que mettre un maillot de bain est une angoisse.
    D'abord il faut savoir que la couleur du poil importe peu, c'est celle du bulbe qui compte. En plus il faut faire des séances de rappel en moyenne tous les 6 mois, donc quand tu le fais avec ton appareil ça va mais quand tu le fais dans un centre d'esthétique ou chez un dermato => $$$$$$$ (c'est sans fin).

    Pour ma part seule une partie de mes poils ont disparu (je dirais 1/2. Certaines zones sont quasi nickel et d'autre sans grand changement). Jusqu'à la fin des séances c'était top j'avais presque plus un poil qui repoussait, et puis 1 mois après "coucou c'est nous!". Les bulbes clairs sont restés.
    Dieu merci je n'avais pas fait cette démarche pour me débarrasser de mes poils (sinon les boules).
    Par contre je n'ai plus de problèmes de poils incarnés, visiblement les zones à risques sont celles où les poils ont le mieux succombé.

    Si tous tes bulbes sont foncés tu peux t'en débarrasser totalement, c'est quand même pratique !
    Attention aussi aux appareils maison, on n'en parle pas beaucoup car ils sont très à la mode, mais les accidents par brûlure existent (matériel moyennement fiable, ça reste du grand public. En principe c'est une pratique réservée au corps médical - déjà détournée par les esthéticiennes -). .

    Voilà, si ça peut avoir aidé quelqu'un ^^

    RépondreSupprimer
  10. Personnellement, comme je suis musulmane, on est obligé de s'épiler les aisselles et le pubis, mais on peut attendre 40 nuits si on veut (que tu sois un homme ou une femme).
    (Après ce sont des endroits où on transpire le plus et moi je n'aime pas sentir les poils mouillés quand je transpire des aisselles... chacun son truc lol !)
    Pour les autres zones du corps, que ce soit les jambes, les bras ou autre, on fait comme on veut. Après quand tu es mariée, que tu sois musulmane ou pas, c'est dans la nature de la femme de chercher à plaire à son homme (d'ailleurs ça aurait pu être sympa d'aborder ce point dans ton article) donc si tu ressens que ça le dégoûte de voir des jambes poilues, bah tu passeras quand même à l'épilateur même si t'as pas envie (enfin je pense)...
    Sinon pour mon cas, c'est totalement le contraire de toi : je sens qu'il me manque un truc quand je me rase hahaha ! Comme je mettais très rarement mes gambettes à l'air avant de me convertir, bah je suis plus habituée à avoir des poils que pas du tout...

    Et pour finir, je voulais surtout laisser un commentaire pour te donner une solution qui pourrait t'aider à éliminer définitivement les poils mais que tu n'as pas mentionné sur ton article, donc je suppose que tu ne la connais pas. Il s'agit de l'huile de fourmi. C'est de l'acide formique (découvert grâce à quelqu'un - dont j'ai oublié le nom - qui a observé les fourmi dans la nature) reproduit en laboratoire (car facile à reproduire) mélangé à une huile végétale (j'ai déjà vu mélangé dans l'huile de souchet, qui est une huile aidant à retarder la repousse des poils donc ça fait un bon combo). La marque Gutto vend de l'huile de fourmi mais aussi une crème à base d'huile de fourmi, selon notre préférence. Après on peut trouver d'autres marques qui sont purement de l'arnaque puis d'autres encore qui fonctionnent (d'après les témoignages). Enfin, tu as compris, c'est le genre de produit sur lequel il faut bien se renseigner avant de l'acheter pour ne pas se faire arnaquer.

    RépondreSupprimer

Vous aimerez aussi